bandeau scand2008

Nord Kapp - Hornefors (Suède)

Circuit en 6 jours du 15 au 20 juin
1 430 kms
Total parcouru depuis le départ
8 537 kms

Première étape le 15 juin - Cap Nord-Karasjok - 276 kms

Ce matin 8h - ciel légèrement couvert - température extérieure 6° - dans le camion 9° - petit coup de chauffage -
Ciel bleu et grand soleil vers 10h
Nous restons bavarder quelques minutes avec 3 couples de campingcaristes bretons. Ils font le tour de la Scandinavie dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Ils ont fait le trajet Bretagne-Cap Nord (env 6000 kms) en 8 jours. Un peu fatigués "des lacs et des bouleaux" en remontant la Suède, ils sont tout joyeux à l'idée de descendre la côte norvégienne.
Nous allons tout de même faire un tour au Nordkappehallen, le centre touristique.
Nous nous rendons directement au Supervideograph voir un film sur le CapNord. Très peu d'attente : à cette heure "matinale", les cars de touristes arrivent au compte-goutte. Ce film, d'une vingtaine de minutes, est d'une excellente qualité : le CapNord vu d'hélicoptère à toutes les saisons de l'année. Un excellent moment. (gratuit)
P6150017
P6140092
Nous nous rendons ensuite à la jolie petite chapelle (la musique diffusée dans celle-ci est très relaxante). Et nous terminons par un petit tour à la boutique souvenir. ML a fait la connaissance d'un gentil Troll. Nous sommes surpris de constater que tous les objets proposés ne sont pas hors de prix.
Avant de partir, nous faisons une grande balade avec Vic sur l'esplanade. Nous en profitons pour prendre sensiblement les mêmes photos que celles prises hier soir, mais cette fois-ci sous le ciel bleu et le soleil.
P6150020
P6150011
P6150010
P6150021
P6150023
Nous quittons le Cap-Nord vers midi. Autant hier il faisait gris et sombre, autant aujourd'hui le temps est clair et lumineux. Nous avons la chance de traverser l'île de Magerøya sous un soleil éclatant. La route du Cap Nord jusqu'à Honningsvåg, soit une trentaine de kilomètres, est une splendeur.
P6150024
P6150029
P6150031
P6150034
P6150035
Après un bref passage à Honningsvåg, port principal de l'île, nous faisons un arrêt picnic sur le parking juste avant le premier tunnel. Nous repassons les deux tunnels. Nous reprenons la route E69 qui longe le grand fjord Porsangerfjord jusqu'à Olderfjord où on retrouve la E6 vers Karasjok. La route continue à longer le fjord jusqu'à Lakselv. En cours de route, nous nous apercevons que le ciel se charge de plus en plus de nuages et que nous avons laissé le beau temps derrière nous.
De Lakselv jusqu'à Karasjok, nous traversons une toundra plantée de petits bouleaux avec de temps en temps des petites sapinières. Cela nous paraît bien monotone comparé à ce que nous venons de quitter. Mais nous voulons traverser la Laponie, le pays des Sames, tant en Norvège qu'en Suède.
A l'approche de Karasjok, le ciel s'éclaircit et le paysage prend une teinte un peu plus gaie. A notre arrivée dans la ville, nous tournons un peu pour repérer les lieux. Nous trouvons un très grand parking plat entourés de pins. Deux campingcars suédois y stationnent déjà. Parfait pour la nuit.
P6150038
Nous nous installons.
Il est 18h30 - pas de vent et beaucoup moins froid qu'hier
Il fait 14°

Deuxième étape le 16 juin - Karasjok- Kautokeino - 128 kms

Le matin à 8h - quelques nuages dans le ciel
mais impression de beau temps - Il fait 12°
La nuit a été calme
P6160039
Karasjok est la capitale administrative des Samis, plus communément appelés les Lapons. Nous voulons donc passer quelque temps dans cette ville pour aller à la rencontre  de ce peuple que nous connaissons peu.
Nous partons à la découverte du Sapmi Temapark , parc à thème conçu, réalisé et géré par le peuple same. Nous y allons vers 9h30, heure à laquelle les cars de touristes ne sont pas encore arrivés. Nous prenons notre ticket d'entrée (100 NOK par personne) auprès d'une jeune femme same, mais finlandaise  (Le pays same couvre partie de 3 pays : la Norvège (Finnmark), la Suède du Nord et la Finlande du Nord et le peuple same a sa propre langue).
La visite est en deux parties : pour commencer, nous assistons dans une sorte de petit théâtre à la projection d'un film de 20 minutes. Ce film nous relate, avec de superbes images, la philosophie du peuple same. Instructif et vraiment bien fait. Quelques effets sonores et visuels pendant la projection. Ensuite nous visitons un ensemble composé de reconstitutions d'habitations, de tentes, d'enclos utilisés par les anciens Sames. C'est un musée de plein-air plutôt bien fait. Nous avons eu un peu de mal à nous repérer. Le restaurant Storgammen, reconstitution d'une construction ancienne, est remarquable, tout comme ses prix.
P6160040
P6160052
P6160041
P6160043
P6160047
Nous  nous rendons à la bibliothèque de la ville. Nous souhaitons en effet trouver une connexion Internet. Nous garons le camion sur son parking ombragé. Vic le chien n'aura pas trop chaud en nous attendant.
L'ensemble architectural que nous découvrons est superbe. Construit entièrement en bois, il est entouré d'arbres et de pelouses. Il abrite deux organisations distinctes : la bibliothèque municipale et le Parlement du peuple same.
Nous nous présentons à l'accueil et sommes gentiment reçus. Nous nous installons et branchons notre ordinateur (Connexion gratuite comme à Tromsø). Alors que nous sommes occupés à enregistrer les photos et envoyer les e-mails, une jeune femme vient nous informer que la visite guidée quotidienne du Parlement va commencer. Elle nous invite à y assister. C'est gratuit et en anglais. Avec notre anglais courant, nous arrivons quand même à suivre les explications. Nous pouvons même visiter la salle des délibérations.
P6160055
P6160004
P6160003
P6160001
P6160002
Nous retournons au camion pour déjeuner et reprenons la route vers 15h.
La route 92 jusqu'à Kautokeino traverse une part du Finnsmarksvidda, haut plateau occupant tout le centre de la province du Finnmark, couvert de marais, de lacs, de bois de bouleaux. C'est le coeur de la Laponie Norvégienne, là où les rennes paissent en liberté. A cette époque de l'année, les Sames  ont emmené leurs troupeaux de rennes sur les pâturages des bords de mer. Nous en rencontrons très peu sur la route.
Nous sommes un peu déçus par la monotonie de ces paysages.
Nous essayons de les imaginer en hiver couverts de neige.
 
P6160007
P6160005
Nous arrivons à Kautokeino vers 17h30. Cette ville, la deuxième du pays same par la taille, a la particularité d'être construite tout le long de la route avec des habitations très dispersées. Nous avons vu dans un guide touristique quil ne faut pas manquer dans ce village la visite de la Juhl's Silvergallery. Intrigués, nous décidons de nous y rendre avant de trouver notre coin pour la nuit.
Surprise : cet établissement est réellement une galerie d'art. Tissus, tapis, porcelaines, céramiques, bijoux en or, en argent, tout est présenté avec goût dans un désordre très bien orchestré, et tout cela dans une maison à l'architecture très particulière. L'ensemble surprend, étonne et finalement on est séduit par tant de goût et d'imagination créative. Bien sûr, tout ce qui est exposé est à vendre, mais les prix sont souvent très abordables. Il y en a pour toutes les bourses. ML a bien sûr craqué et s'est laissé séduire par des petits animaux de verre et de céramique.
P6160008
P6160009
Architecture extérieure très surprenante
L'intérieur l'est aussi, ainsi que tout ce qui est exposé.
Quand nous sortons, il est vraiment temps de trouver notre lieu d'étape. Nous ne trouvons rien dans ce village si grand. Comme c'est notre dernière nuit en Norvège, nous décidons de trouver un camping. Nous le choisissons un peu au hasard. Le prix est un peu élevé : 180 NOK tout compris. Mais comme il est tard, nous nous installons. Les prestations techniques de ce camping vont se révéler très limitées : certains sanitaires fermés, pas de possibilité de vidanger les toilettes, le lave-linge très rudimentaire...etc...
P6170004
Le ciel est couvert, mais il fait très bon - oublié de noter la température - nos deux voisins campingcaristes allemands sont sympa et calmes.

Troisième étape le 17 juin - Kautokeino(Norvège)-Kiruna(Suède) - 328 kms

Le matin à 8h - Gros nuages blancs dans le ciel , mais temps clair - il fait 14° -
Escale technique - ménage dans le camion - lessive avec la machine antédiluvienne du camping- il n'y a que le résultat qui compte.
Après avoir eu un aperçu de la Laponie Norvégienne, nous souhaitons parcourir une partie de la Laponie Suédoise. Nous prenons donc la route plein Sud vers la Suède.
Départ vers 11h
Nous continuons la route 93. La toundra marron laisse progressivement la place aux arbres verts, d'abord modestes, puis de plus en plus hauts. Nous passons de Norvège en Finlande à Kivilompolo. Nous traversons ce petit bout de Finlande jusqu'à Karesuando où nous nous arrêtons pour faire le plein et prendre un café. En regardant le ciel, nous nous apercevons que nous quittons une zone de beau temps au Nord, et que nous allons entrer dans une zone d'orage sur la route du Sud.
P6170008
P6170011
P6170010
Puis, peu après Karesuando,  nous quittons la Finlande pour la Suède. Lors de notre passage aux deux frontières, nous n'avons vu personne.
P6170014
P6170018
La descente vers le Sud se fait sous les orages et à travers une forêt de plus en plus dense. Nous avons le plaisir de voir encore quelques rennes sortis broutés sur le bord de la route malgré la pluie.
Lors d'une halte, nous rencontrons les seuls moustiques que nous verrons lors de tout notre périple. Nous rejoignons la route E10 qui vient de Kiruna au Nord, et prenons la direction du Sud.
Vers 17h, un panneau au bord de la route nous indique une aire picnic à 20 kms. Nous y arrivons quelques minutes après.  Ce parking est parfaitement aménagé, juste à l'entrée d'un petit pont désaffecté, au bord de la rivière.
Nous nous y installons pour la nuit.
P6170020
P6170022
P6170023
Il est 20 h - il fait 15°
Quelques averses orageuses
La visite d'un renard
GPS : 67°29'26"N / 21°07'11"E

Quatrième étape le 18 juin - Kiruna-Arvidsjaur - 266 kms

Le matin à 8h - Ciel bleu chargé de gros nuages - il fait 15°
Nous reprenons la E10 toujours vers le Sud. Le paysage nous est devenue familier : des marais (voir marécages) plantés de sapins et de bouleaux.  La chaussée jusqu'à Gällivare est vraiment en mauvais état. Gare aux nids de poules !!!
De temps en temps des lacs peuplés de petites maisons de
pêcheurs. Le temps est plutôt ensoleillé. De gros nuages
noirs viennent nous arroser régulièrement.
P6180024
P6180028
A Gällivare, après un bref arrêt à l'Office du Tourisme, nous nous rendons au Museum Plein Air de la ville. L'espace est désert. Nous apprenons que le Musée est actuellement fermé et n'ouvre que dans quelques jours. Nous tentons notre chance avec le mont Dundret. Ce mont domine la ville du haut de ses 820 m.  Nous n'avons jamais trouvé la route qui permet d'accéder au sommet. Nous revenons en ville pour un bref passage au magasin System bolaget. Ce dernier est l'équivalent du Vinmonopolet norvégien. Cette chaîne de magasin a en Suède le monopole de la distribution des alcools. C'est un peu moins cher qu'en Norvège : nous trouvons un vin australien à 59 SEK (env 6.50 €) le litre qui se révèlera être tout à fait correct.
Nous reprenons la route et arrivons à Jokkmokk, le centre politique et culturel le plus important des Sames de Suède. Malheureusement il y a peu de choses à voir. Nous faisons quelques courses au Coop local et continuons notre route.
P6180029
P6180030
A quelques kilomètres au Sud, une série de pancartes nous indique que nous franchissons le Cercle Polaire Arctique.
A nouveau les routes droites avec un paysage qui ne change pas beaucoup.
P6180037
P6180035
P6180038
En fin d'après-midi, nous avisons une aire de stationnement comparable à celle de ce matin. Elle a été aménagée à l'entrée d'un ancien pont désaffecté.Elle est plus petite que la précédente,mais en Juin il y a de la place pour tout le monde.
On s'arrête et on s'installe pour la nuit.
P6180002
Il est 20h - Le ciel a toujours autant de gros nuages - il fait 18°
Vic s'est endormi sur son os, fatigué de son voyage
GPS : 65°57'09"N / 19°31'12"E
Nous sommes à Moskosel , 50 kms avant Arvidsjaur

Cinquième étape le 19 juin - Arvidsjaur-Lycksele - 252 kms

Le matin à 8h - Ciel bleu avec gros nuages dont certains donnent des averses - il fait 14°
P6190003
P6190005
Nous décollons bons derniers du parking vers 10h.
Nous nous rendons directement à Arvidsjaur où nous voulons visiter un village paroissial Same. Nous avons un peu de mal à le trouver, car les panneaux indicateurs sont très peu nombreux. Ces villages paroissiaux sont utilisés lors des fêtes religieuses par des Sames qui viennent de loin. Toutes les constructions, réserves et habitations, sont construites en bois. Ells sont dans un état parfait et sont encore utilisées de nos jours
P6190019
P6190010
P6190009
P6190008
P6190011
Nous quittons la ville par la 95 que nous suivons jusqu'à Glommersträsk . Arrêt picnic et plein du camion. Puis nous prenons la 365 que nous suivons jusqu'à Lycksele. Il est 17h lorsque nous arrivons dans cette ville. Nous nous rendons à l'Office du Tourisme prendre des renseignements sur le Zoo de la ville et sur Gammelplatsen, une ville-musée un peu en dehors de la ville.
Pour le Zoo, il est trop tard ce soir car il est ouvert de 10h à 16 h. Ce sera pour demain.
Direction Gammelplatsen. En nous garant sur le parking, nous croyons que c'est fermé, car seulement 2 ou 3 voitures y stationnent. Nous nous présentons à l'entrée et nous apercevons que seul le guichet est fermé, mais le village ainsi que la plupart des habitations sont ouverts et accessibles. On entre et on visite pendant 2 bonnes heures sous un soleil magnifique.
L'endroit est superbe. Un très grand espace au bord d'une rivière avec tout un village déserté depuis 1945, converti en musée de plein-air et entretenu en l'état par une association locale qui veut garder son patrimoine. C'est un vrai plaisir de se promener dans ce village désert, mais pas du tout mort. Certaines habitations sont ouvertes : il y a des maisons d'habitation, la boulangerie, le bureau de poste, la pompe à essence ...etc... Toutes sont meublées et décorées par des objets, meubles et outils d'époque. C'est conservé et entretenu avec amour et respect du passé. Certaines choses sont probablement des reconstitutions, mais l'ensemble est vrai et émouvant. Ce petit voyage dans le passé vaut le détour.
P6190038
P6190021
P6190022
P6190029
P6190027
Nous quittons avec un peu de regret ce vieux et joli village et nous mettons en chasse pour notre coin-nuit. Nous finissons par trouver un petit terrain plat en bord de lac sur la E12 vers Storuman, à environ 5 kms de la ville.
Le temps est calme. La vue est magnifique sur le lac à nos pieds. Pas un bruit ...
P6190042
P6190046
P6190043
P6190051
Le soleil est toujours là - A 20h, il fait 20° - Au diner, brochettes de poulet avec vin rouge du Chili !!!
GPS : 64°37'42"N / 18°35'09"E

Sixième étape le 20 juin - Lycksele-Hornefors - 180 kms

Le matin 7h30 - changement de temps - il a plu cette nuit  - le ciel est gris et bas - de la pluie par intermittence - il fait 15°
Nous partons tout de même pour la visite du "Djurpark".
Les guides touristiques présentent ce parc comme un zoo. C'est largement mieux que cela. Les espaces réservés aux animaux sont vraiment de grande taille. Les animaux sont visiblement en bonne santé, un peu tristes sous la pluie.  Nous avons eu de la chance, car malgré la pluie, ils étaient sortis. Nous n'avons pas eu besoin d'attendre l'heure du repas pour les voir, souvent de près. Nous étions très peu nombreux, aussi nous avons pû flaner en toute tranquillité. Les animaux de ce parc représentent uniquement la faune locale : cerfs, biches, élans, rennes, ours, loups, renards, lynxs, boeufs musqué.
Seule la pluie a eu raison de nous. Nous sommes rentrés au camion nous mettre au sec après 2 bonnes heures de balade. Compte tenu de la taille du parc, c'est un peu cher, mais superbement fait (125 SEK par personne).A noter que le parc propose en plus tout un espace ludique destiné aux enfants. Mais nous ne l'avons pas visité.
Notre galerie d'animaux pour le plaisir
P6200094
P6200056
P6200063
P6200069
P6200066
P6200070
P6200073
P6200079
P6200082
P6200086
Nous déjeunons sur le parking du parc. Lorsque nous reprenons la route en début d'aprés-midi, la pluie s'est calmée. Direction Uméa, grande ville sur le bord de la mer Baltique, à hauteur du golfe de Botnie.
Le paysage dans lequel nous roulons a sensiblement changé : les arbres sont plus grands, les pins et les sapins prennent le pas sur les bouleaux et les marais disparaissent peu à peu. Et par chance, plus on descend vers le Sud, plus le temps s'éclaircit.
Les habitations, rares et dispersées en Laponie du Nord, sont de plus en plus nombreuses. Elles ont toujours leur belle couleur rouge prune. Les jardins sont tous bien entretenus et abondamment fleuris.
Nous arrivons à Uméa vers 18h30. Cette grande ville de bord de mer (100 000 habitants), incendiée totalement en 1888, mérite bien une petite visite. Première surprise : il y a deux centre-villes, Sud et Nord. Nous trouvons le Sud, mais impossible de trouver le Nord. Nous roulons dans des rues toutes perpendiculaires et bordées de bouleaux. Deuxième surprise : la ville est vide. Nous sommes vendredi et demain c'est le premier jour d'été. Tous les habitants ont dû partir en vacances.
Nous quittons la ville plein Sud par la E4. Nous sortons de la route quelques kilomètres plus loin et prenons la direction de Hornefors où nous espérons trouver un coin-étape. Malheureusement le bord de mer est entièrement construit. Nous cherchons dans le village et avisons 2 campingcars hollandais sur un grand parking proche du cimetière. Il y a de la place. On s'installe. L'endroit est calme, le ciel est bleu, le soleil brille A 19h30, il fait 18°

Copyright © 2015 enbalade.net - tous droits réservés

joomla logo black

  • Dernière mise à jour : jeudi 21 avril 2016, 08:45:14.