bandeau portugal2009

Santa Suzanna - Odeceixe

Circuit en 3 jours du 17 au 21 juin
366 kms
Total parcouru depuis le départ
  4 549 kms

Première étape le 17 juin - Santa Susana - Evora - Santa Susana - 127 kms

En fin de matinée, vers 11h, il fait déjà 32°.

P1000980

P1000981

Nous décidons tout de même de partir à Evora. Nous allons faire un aller-retour, car nous souhaitons continuer notre descente vers le sud par la côte atlantique.
Nous arrivons vers 13h. Il fait très chaud. Nous trouvons une place de stationnement au pied des remparts, entre la porta de Lagoa et la porta de Avis. Comme nous sommes en plein soleil, nous décidons d'emmener Vic le chien pour la visite de la ville.
Début de la visite : déjeuner sur la place principale. Ensuite nous déambulons 4 heures dans la vieille ville : les petites rues, la cathédrale, les fontaines de marbre, le temple romain, la capela dos ossos, les superbes façades des hôtels particuliers. Cette ville est un musée vivant, entretenu avec soin.

P1000989

P1000990

P1000991

P1000992

P1010001

P1000993

P1000994

P1000997

Lors de notre retour au camion, nous regardons la température : 42° extérieur, 38° intérieur. Vic a souffert de la chaleur lors de notre marche dans la ville, mais ça aurait été pire dans le camion.
Nous faisons les 60 kms qui nous séparent du lac de Pego do Altar. En arrivant, nous apprécions la fraîcheur relative qui monte de l'eau. Il fait tout de même 32° à 20 h. Diner dehors à la fraîche !

Deuxième étape le 18 juin - Santa Susana - Porto Covo - 144 kms


La nuit a été chaude. A 8h le matin, il fait déjà 25°.
Nous reprenons la route pour rejoindre la côte atlantique. Arrêt à Alcacer do Sal pour quelques courses. Nous descendons directement vers Grandola, puis Melides pour rejoindre la praia de Santo André. En cherchant un coin pour le picnic, je m'approche trop près de la dune et je réussis à m'ensabler. Pendant 1 h, nous cherchons une solution pour nous sortir de cette situation. Finalement, un jeune portuguais de Villa Réal va s'arrêter et nous dégager en nous tractant avec sa voiture 4x4. Après tous ces efforts sous un chaud soleil, nous apprécions le déjeuner dehors à l'ombre au bord de la mer.

P1010002

P1010003

P1010004

P1010005

Nous continuons notre route vers le sud. Nous laissons de côté la ville de Sinès, un important port industriel. A partir de là, la route suit la mer au plus près des dunes. Nous descendons jusqu'à Porto Covo. Nous nous y arrêtons le temps de boire une bière à la terrasse d'un café. Nous ne trouvons aucun emplacement sympa dans le village. Nous poussons jusqu'à Villa Nova de Milfontes. Le petit parking de Margival, juste au dessus-de l'embouchure, est plein de campingcars. Nous retournons à Porto Covo et trouvons un parking au nord du village sur la falaise. Plusieurs campingcars y stationnent, mais nous trouvons une place face à la mer et nous y installons pour la nuit. Nous avons même droit à un joli coucher de soleil.

Troisième étape le 19 juin - Porto Covo - Odeceixe - 91 kms

Nuit très tranquille sur la falaise. Temps superbe vers 8h. Nous échangeons quelques infos avec nos voisins d'une nuit, un jeune couple de campingcaristes 33. Je sors Vic le chien et en profite pour prendre quelques photos des plages.

P1010009

P1010010

P1010011

P1010012

P1010013

P1010014

P1010015

P1010016

Nous partons vers 11h, et très vite, le temps va changer. En effet, une brume épaisse va doucement envahir le littoral. Nous passons à Villa Nova de Milfontes où nous sommes passés la veille. Nous essayons une plage un peu plus bas. Peine perdue ! Nous filons directement vers Odeceixe. Le couple belge croisé plus haut à Vila Praia de Ancora nous a indiqué une crique très jolie avec possibilité d'y stationner.

P1010017

P1010019

Après quelques recherches, nous y arrivons et trouvons le même brouillard que plus haut. Nous nous installons en nous disant que ça ira mieux demain.

Quatrième étape les 20 et 21 juin - Odeceixe - 0 km


Le temps est superbe, soleil et ciel bleu. Un petit vent très agréable a chassé le brouillard. Nous découvrons une crique superbe. En fait, une petite rivière se jette dans la mer au pied d'une falaise, ce qui fait un petit estuaire très particulier et sympa. Quelques campingcars sont déjà installés, mais ça n'a rien à voir avec les parkings que nous avons rencontrés jusqu'à maintenant.
Nous décidons de rester samedi et dimanche. En effet nous nous sommes aperçus que beaucoup de Portuguais sortent leur campingcar le week-end. De plus nous avons retrouvé Heidi et Pierre, le couple franco-allemand croisé plus haut à Ribamar. Nous partageons apéritifs et spaghettis sauce tomate-fruits de mer préparés par Heidi. Super détente, même si la température a un peu baissé. Baignade, lecture : un vrai week-end d'été .

Odeceixe - l'estuaire et la plage

Odeceixe - l'estuaire à marée basse

Odeceixe - l'estuaire à marée haute

Odeceixe - l'estuaire à marée haute

Odeceixe - l'estuaire à marée haute

Odeceixe - le coin campingcars

Odeceixe -  la plage

Odeceixe - l'inversion de marée

Odeceixe - Vic à la baignade

Odeceixe - marée haute

Soirée très agréable, un peu fraîche. 20° à 20h.

Copyright © 2015 enbalade.net - tous droits réservés

joomla logo black

  • Dernière mise à jour : jeudi 21 avril 2016, 08:45:14.