bandeau norvege grenier dans le Setesdal superbe voilier dans le port de Bergen

Circuit en 12 jours du 24 juin au 05 juillet
1 711 kms
Total parcouru depuis le départ
7 896 kms

Première étape le 24 juin - Tokke - Ølberg - 160 kms

nuagessuperieursGrand beau temps - La nuit a été calme malgré la route à proximité.

P1010693

P1010694

Nous repartons vers 10h et rejoignons la vallée du Sétesdal que nous avons empruntée à l'aller. Arrêt picnic à Homeland sur la route 9 au bord de la rivière.
Un peu plus au sud, nous allons quitter la 9 et prendre la route 45, direction Stavanger. Sur notre carte, nous ne trouvons aucune indication de difficulté, même pas de pente. Seule la couleur jaune indique une route secondaire.
En fait, cette route traverse de hauts plateaux arides, genre toundra. Par moments, la route devient très étroite. Malgré cela, elle est fréquentée par de nombreux semi-remorques et des cars. Le paysage est superbe. Malheureusement plus nous avançons vers l'ouest, plus le ciel se remplit de gros nuages. Une petite averse de temps en temps.

P1010698

P1010699

P1010700

P1010702

En redescendant dans la vallée, quelques kilomètres avant Sandnes, le temps se gâte vraiment. : pluie, vent, brouillard !

P1010704

P1010705

P1010706

Vu le temps qu'il fait, nous ne sommes pas tentés par une étape en sauvage. Nous repérons à Ølberg, un petit village bien sympathique avec un petit port et une plage de sable fin, un camping en bord de mer. Nous arrivons sous un ciel tout gris. C'est un camping un peu rustique, juste derrière une dune, tout près d'un port lilipputien. Cela nous convient et nous nous installons sur l'herbe.

P1010707

P1010708

P1010709

P1010710


Deuxième étape le 25 juin - Ølberg - Ølberg - 84 kms

nuageuxTemps gris, mais ni pluie ni brume - Température 16°

P1010712

P1010711

A 10 h, toujours pas de soleil. Nous décidons de partir malgré tout visiter Stavanger. Quatrième ville de Norvège avec env 114 000 habitants, son port de pêche est très important. De plus la ville est directement concernée par l'activité des plateformes pétrolières de la mer du Nord.
Nous repérons sur la carte un parking tout près du port et nous y rendons. D'autres ccars y stationnent déjà : parking Skai, le quai à droite, tout au bout.
Nous déambulons dans le vieux quartier sur le quai de gauche. Un peu de pluie et beaucoup de touristes : un gros paquebot de croisière a déversé un grand nombre de touristes (italiens). Nous rendons visite à la jolie église  un peu en retrait du port.

P1010713

P1010714

P1010715

P1010717

Nous continuons vers le vieux quartier à gauche du port. Toutes les maisons sont en bois et parfaitement entretenues. Les jardins sont fleuris.

P1010718

P1010724

P1010725

P1010727

P1010729

Nous revenons à notre camion en empruntant le quartier piétonnier et ses boutiques modernes.
Vers 13h, nous quittons Stavanger et prenons la route du littoral sous la pluie. Nous allons rouler 30 kilomètres jusqu'à Orre avant de trouver un petit coin pour picniquer. Nous découvrons une côte toute plate, sans aucun accés à la mer. De grosses averses nous gâchent le paysage.
Avant de quitter cette région, nous consultons le bulletin météo dans un journal local. Il est prévu que le beau temps revienne dès demain. Nous décidons de faire une nouvelle visite à Stavanger. Nous reprenons la route de notre camping d'Ølberg.
La soirée est très fraîche, essentiellement à cause du vent. La pluis a cessé.

Troisième étape le 26 juin - Ølberg - Egersund - 126 kms

eclairciesnuageuxA 8h, le ciel est bien encombré de gros nuages, mais le soleil fait de timides apparitions. Vers 10 h, nous prenons la route de Stavanger par la côte. Le ciel se dégage de plus en plus, si bien que nous refaisons notre balade dans la ville sous un franc soleil. Et ça change tout !! Nous ne reconnaissons pas la ville que nous avons parcourue hier après-midi sous la pluie. Nous ne regrettons pas d'avoir patienté une nuit. Nous allons nous promener essentiellement sur le port et dans les quartiers proches.
Nous commençons notre visite par le quartier du port et les marchés. Malgré le soleil revenu, l'animation n'est pas très importante. Le marché aux poissons est inexistant. Seuls quelques marchands de légumes et de fruits donnent un peu de couleurs.

P1010760

P1010748

P1010746

P1010752

P1010754

Nous faisons une petite visite à la cathédrale de la ville, juste à côté du port. De dimension plutôt modeste, elle vaut tout de même le coup d'oeil pour ses décorations baroques et un superbe vitrail.

P1010731

P1010751

P1010732

P1010749

Nous traversons le port et entrons dans la vieille ville. Cette dernière est constituée d'environ 160 maisons de bois toutes habitées. Elles datent des 18 et 19ème siècle, ont été complètement restaurées et sont entretenues à la perfection.

P1010755

P1010756

P1010757

P1010759

Notre chemin de retour vers le camion passe par le quartier piétonnier et le port de pêche. Sur son bâteau amaré au quai, un pêcheur vend des crevettes fraîches : les petites à 100 Nok le kg (14 €), les moyennes à 140 Nok le kg (20 €). Nous lui achetons un kilo de petites que nous allons nous empresser de déguster dans la journée.
Nous repartons vers 13 h et rejoignons la route 44 qui longe la côte au plus près de la mer sur plusieurs kilomètres. Nous roulons jusqu'à Ogna sans trouver de coin picnic. En fait, le bord de mer est inaccessible jusqu'à ce village, comme si tous les terrains étaient privés : des fermes tout du long avec des champs jusqu'à la mer.
Peu avant Ogna, le paysage change : on passe progressivement du végétal au minéral fait de roches rose. Nous trouvons enfin un petit parking où nous pouvons stationner pour picniquer.
Après déjeuner, nous partons nous balader avec Vic le chien. Et nous découvrons un petit village blotti dans les rochers, avec de jolies vues sur des petites criques sablonneuses.

P1010764

P1010763

P1010762

P1010761

La route jusqu'à Egersund sillonne entre les rochers et offre de jolies vues sur des petites baies. Nous faisons un petit détour par Hellvik pour admirer ce joli petit port blotti au fond de sa baie (Vik en norvégien = baie).
A l'entrée d'Egersund, nous passons devant un camping plutôt agréable près d'un ruisseau. Nous préférons partir à la découverte de l'île de Eigerøya, proche de 10 kms. Tout au bout, nous découvrons un parking pour campingcars, un peu moins cher que le précédent, mais beaucoup moins agréable. Nous revenons à celui d'Egersund. Il fait un temps superbe, mais le vent est un peu frais. Nous nous installons dans un coin tranquille sur de l'herbe bien verte. Grande majorité de Norvégiens très accueillants. A 20 h, il fait 18.5°.

P1010768

P1010770

P1010771

P1010772

NB : le lendemain matin, nous irons faire un petit tour dans la ville d'Egersund, visite sans intérêt. Mais nous découvrirons à l'entrée de la ville un grand parking au-dessus du port. Plusieurs campingcars y avaient manifestement passé la nuit.

Quatrième étape le 27 juin - Egersund - Feda - 116 kms

soleilSoleil et grand ciel bleu. A 10h, il fait 18°.
Nous faisons un petit crochet par le centre d'Egersund et nous y arrêtons pour une petite promenade pédestre. Nous n'avons trouvé aucun intérêt à cette ville. Nous reprenons la 44 vers le sud.
La route navigue dans un dédale de roches peuplé de petits lacs. Le paysage est de toute beauté, plein de perspectives sur des petits ports aux maisons rouges.
Nous faisons une longue halte pour aller voir le petit village de Sogndalstrand, blotti dans les rochers au bord de la mer.

P1010774

P1010775

P1010778

P1010779

P1010780

A titre anecdotique, depuis des années, je suis à la recherche d'une casquette marquée "captain". Dans la rue principale de ce petit village, je trouve enfin mon bonheur : une boutique pleine de casquette comme je le souhaitais.
Nous reprenons la route après un bref picnic. Nous progressons toujours dans un paysage de rochers et d'eau. Nous montons, nous descendons.

P1010781

P1010782

P1010783

P1010789

Peu avant Flekkefjord, nous prenons à droite et continuons jusqu'à Abelnes, juste en face de l'île de Hidra. Encore un joli petit port avec un embarcadère pour les îles qui sont juste en face.

P1010791

P1010790

P1010794

P1010792

Nous revenons vers la route 44 et atteignons rapidement Flekkefjord. Cette ville porte le nom du fjord qui la baigne. Peu d'intérêt si ce n'est sa situation au fond d'une large baie ainsi que le quartier de Hollenderbyen  composé d'un grand nombre de belles maisons de bois. Peu d'animation dans les rues : il est vrai que nous sommes dimanche.

P1010795

P1010796

P1010800

P1010797

P1010799

Vers 16h, nous quittons la ville et commençons notre recherche d'un coin pour la nuit. Nous pensons un moment à continuer la route vers la presqu'île de Borhaug. Finalement nous nous décidons pour le camping du petit village de Feda, juste au bord de la route. En nous y rendant, nous passons auprès du petit port de ce village, juste au bord du fjord. Un joli parking les pieds dans l'eau nous tend les bras. Un ccar allemand y stationne déjà. Il fait toujours beau et chaud (20°). Nous nous installons avec beaucoup de bonheur.
Dans la soirée, un groupe de pêcheurs norvégiens nous fait gentiment cadeau de trois beaux poissons tout frais (lieux et maquereau). Voila notre repas du soir ! Qui a dit que les Norvégiens étaient "peu accueillants" ?

P1010801

P1010803


Cinquième étape le 28 juin - Feda - Feda - 110 kms

soleilBeau et chaud - Notre petit port est vraiment un coin agréable sous le soleil.

P1010807

P1010806

Vers 10 h nous quittons notre petit port et partons à la découverte de la presqu'île de Borhaug. Nous suivons la route qui longe le fjord: route d'abord accidentée et étroite. Ensuite un paysage vallonné. A Borhaug, nous avons la surprise de trouver un bord de mer tout plat. Nous continuons jusqu'au phare de Lysta. Peu de choses intéressantes à voir, mais c'est très joli.

P1010808

P1010809

P1010810

P1010811

Nous revenons sur nos pas et continuons jusqu'à Farsund. A l'entrée de la ville, nous trouvons un grand parking au bord de l'eau et nous y arrêtons pour picniquer.
Nous partons à pied nous promener dans ce petit port très sympa. Une visite au Vinmonopolet du coin nous dissuade d'acheter du vin : trois fois les prix français.

P1010812

P1010813

P1010814

P1010815

Nous reprenons la route jusqu'à Lyngdal en longeant le fjord. Ce village est une station balnéaire avec une superbe et grande plage dans le fond du fjord. Trop touristique pour passer la soirée et la nuit ! Nous décidons, malgré le péage de 25 Nok, de revenir à Feda, notre petit port de ce matin. Il fait beau et chaud, environ 27°. Nous serons seuls toute la soirée.

Sixième étape le 29 juin - Feda - Lillesand - 133 kms

nuageuxCe matin ciel couvert - Quelques gouttes de pluie lors de la balade de Vic le chien.
Départ vers 10h.
Nous arrivons à Mandal, petit port où nous sommes passés à l'aller. Nous picniquons sur un parking. Quelques courses à l'ICA local (les crevettes ne sont pas en promo cette fois-ci!). Nous arrivons à Kristiansand, notre port d'arrivée lors de notre montée du Danemark. Deux possibilités s'offrent à nous pour notre retour vers le Danemark : soit le ferry Kristiansand-Hirtshals qui est très abordable hors saison, soit environ 230€, mais en saison, le prix est doublé, soit le ferry Helsinborg (Suède) - Helsingor (Danemark), mais nous devons suivre la côte norvégienne jusqu'à Oslo, puis la côte suédoise jusqu'à Helsinborg. Comme nous ne sommes pas montés très au nord, nous avons un peu de temps pour rentrer à la maison. Nous choisissons la deuxième option. Nous traversons Kristiansand sans nous arrêter et continuons la route de la côte.
Nous arrivons à la petite ville de Lillesand et trouvons un parking ccar juste en face du port, au bord de l'eau. Tarif du stationnement : 50 nok les 4h ou 150 nok les 24h. Comme la ville est accueillante, nous décidons d'y faire étape jusqu'à demain. Nous trouvons un coin parmi les nombreux campingcars déjà installés sur le quai. Le grand soleil est revenu dans l'aprés-midi et nous partons nous promener.
Comme beaucoup de petits ports sur cette côte, Lillesand est blottie dans le fond d'une petite baie, à l'abri dans un chapelet d'îles. Essentiellement tournée vers le tourisme, elle a aménagé très joliment son front de mer. Le port de plaisance est bien intégré. Les couleurs blanche et rouge dominent dans le décor. Nous allons jeter un coup d'oeil à l'inévitable quartier de maisons de bois toutes blanches.

P1010818

P1010816

P1010820

P1010819

P1010822

Assis sur un banc au soleil, nous dégustons une excellente glace norvégienne. Nous assistons au montage d'un chapiteau sur le port. Nous en déduisons qu'il va y avoir une fête ces jours-ci. Effectivement le soir nous aurons de la musique. Mais à 22h tout sera terminé et la nuit sera tranquille.

Septième étape le 30 juin - Lillesand - Arendal - 87 kms

nuagessuperieursBeau temps ensoleillé
Selon notre habitude, nous prenons la route vers 10h. A l'heure du déjeuner, nous arrivons à Grimstad et y faisons un arrêt picnic. Nous nous promenons avec beaucoup de plaisir et traversons le port et le quartier piétonnier très animé.

P1010828

P1010829

P1010835

P1010830

P1010832

Nous reprenons la route et arrivons très vite à Arendal.
Cette ville de 40 000 habitants est un port important de la côte sud, mais aussi une station balnéaire très appréciée des Norvégiens. Nous arrivons sur un petit parking au bord de l'eau et désespérons de trouver un stationnement. Un homme très sympa vient vers nous et nous indique la présence d'un grand parking de l'autre côté du port. Nous nous y rendons et le trouvons aisément. Il y a de la place et il se trouve à 100 m du centre de la ville. Nous garons le camion et partons visiter le centre-ville. A voir vraiment le quartier de Tyholmen et ses maisons en bois ainsi que celui de Pollen qui abrite le port et le marché aux poissons (fermé lors de notre passage). Beaucoup de monde partout, surtout dans les bars et les resto sur les quais.

P1010842

P1010843

P1010846

P1010845

P1010848

Compte tenu de la proximité de la ville, nous hésitons à passer la nuit sur ce parking. Finalement nous décidons de partir explorer la presqu'île toute proche de Tromøya. C'était une très mauvaise idée : très jolis paysages, mais routes étroites, tous petits ports et hameaux, pas du tout adaptée à notre maison roulante !
Demi-tour pour revenir à notre parking d'Arendal. Tant-pis s'il y a un peu de bruit ! Le parking est payant de jour, mais gratuit la nuit.
En fin d'aprés-midi, plusieurs pêcheurs-amateurs s'installent sur le quai. A notre grande surprise, car nous ne sommes pas en pleine mer, ils attrapent de nombreux maquereaux. Ça me donne envie d'essayer, mais sans "mitraillette", impossible d'en prendre ! A noter sur la liste pense-bête pour le prochain voyage !
Finalement la nuit sera tranquille en compagnie de 3 autres campingcars.

Huitième étape le 01 juillet - Arendal - Kragero - 167 kms

soleilLe matin à 9h, il fait déjà 20°. Nuit calme malgré la proximité de la rue. Un vrai jour d'été !
Aujourd'hui nous avons projeté une balade sur l'île de Lyngøya, entre Arendal et Risør. A la sortie de la ville, nous quittons la E18 pour prendre la 410 plus près de la côte.
Nous faisons un arrêt pour voir le joli petit port de Tvedestrand blotti au fond d'un fjord très étroit. Nous trouvons un parking dans le village au-dessus du port et empruntons la rue qui descend à pic vers la mer.

P1010857

P1010858

P1010859

P1010860

Nous prenons la route vers Lyngøya et arrivons au petit port de Gjeving, embarcadère pour les îles. Le temps que nous trouvions un emplacement pour le camion, le dernier bâteau de la matinée est parti. Nous avons donc le temps de déjeuner dans le ccar.

P1010862

P1010863

P1010861

P1010865

P1010867

Vers 14h, nous nous rendons à l'embarcadère. Un petit bâteau nous fait traverser l'archipel en quelques minutes et nous dépose dans le petit port de Lyngør. L'île de Lyngøya est plate et toute petite. Toutes les maisons de vacances sont sur la rive-ouest, protégée des vents du large. Ce sont des maisons de bois de toutes les couleurs collées les unes aux autres, et les pieds dans l'eau bien sûr ! 
Nous nous promenons jusqu'à 16h et revenons à l'embarcadère pour le retour en bâteau.

P1010869

P1010870

P1010872

P1010880

P1010879

Nous reprenons la route direction Risør où nous pensons faire étape pour la nuit. Cette petite ville est sur la rive sud d'un fjord au bout d'une presqu'île. Nous nous garons sur un grand parking et partons à pied vers le centre-ville. Maisons blanches en bois, un peu austère, pas beaucoup d'animation! Nous décidons de continuer plus loin.
Nous prenons la route 351 pour Kragero.  Etroite et sinueuse, elle est à déconseiller. De plus elle est bordée d'arbres très hauts qui cachent tout le paysage.
Kragero est une ville située comme Risør au bout d'une presqu'île. La ville semble être jolie et nous souhaitons la visiter. Nous sommes en fin d'aprés-midi et nous nous mettons à la recherche d'un stationnement. Au bout d'un bon moment, nous désespérons de trouver un endroit sympa. Nous finissons par jeter notre dévolu sur un parking à l'entrée de la ville, juste à la sortie d'un tunnel. Il est payant le jour et gratuit la nuit. On s'en contentera pour ce soir. Le parking est malheureusement à l'ombre, et la température baisse tout d'un coup. Demain sera un autre jour. Nous sommes tout de même garés au bord de l'eau.

Neuvième étape le 02 juillet - Kragero - Stavern - 117 kms

soleilCe matin, toujours grand soleil. La nuit a été relativement calme jusqu'à 7h. Nous quittons notre parking payant vers 9h et en trouvons un gratuit un peu plus loin. Nous garons le camion et partons pour le centre-ville.
Nous découvrons une très jolie station balnéaire, bien protégée par un archipel d'îles. La ville est construite en partie sur une île reliée au continent par un pont. Nous flanons un bon moment sur le port-canal et dans le quartier piétonnier : c'est vivant et gai. Nous nous asseyons quelques minutes au bord du canal central pour capter les bruits, les odeurs, le soleil : un moment sympa !

P1010881

P1010882

P1010883

Vers 11h, nous quittons les lieux : prochaine étape à Langesund. Ce village est aussi une station balnéaire. Situé au bout d'une presqu'île, c'est un cul-de-sac, pas de places pour les campingcars. Nous faisons un bref arrêt un peu plus loin à Brevik, petit village avant Porsgrunn. Pourtant indiqué dans le guide Hachette, il est de peu d'intérêt et peu animé. Nous trouvons juste un petit coin plat pour picniquer. Nous délaissons Porsgrunn, grande ville industrielle, et décidons d'aller faire étape à Stavern, ville balnéaire après Larvik. Il fait vraiment très chaud. Nous nous mettons à la recherche de notre coin-étape. Nous traversons le village (nous le visiterons demain matin) et continuons de longer la côte qui est très rocheuse. Nous faisons tout de même une vingtaine de kilomètres. Alors que nous nous étions résignés à aller dans un camping, nous trouvons , un peu en retrait du bord de mer, un parking  pour les randonneurs. Nous nous installons au frais sur de l'herbe. Un ccar belge nous rejoindra un peu plus tard : le couple revient des îles Lofoten qu'ils ont visité sous la pluie. Nous faisons une belle promenade pour découvrir une côte bordée de roches. Soirée chaude et agréable : il fait 26°. Nous dinons sur la terrasse.

P1010886

P1010887

P1010884

P1010885


Dixième étape le 03 juillet - Stavern - Fredrikstad - 140 kms

brouillardA notre réveil, nous avons la mauvaise surprise de voir le paysage noyé dans la brume. Il fait tout de même 20°.
Malgré tout, nous nous rendons à Stavern et trouvons un parking à l'entrée de la ville. Et nous partons en balade.
Nous découvrons une très jolie petite station balnéaire avec un port bien abrité, un vieux quartier fait de maisons traditionnelles en bois coloré et une église très rococo. Nous traversons le port, un peu perdu dans la brume. Nous parvenons sur une grande propriété entourée de fortifications juste au-dessus du port. Nous croyons comprendre que c'est en partie une ancienne caserne et en partie des anciens chantiers navals désaffectés. Et aujourd'hui est un jour de fête : kermesse, reconstitution de scènes des temps anciens. Très champêtre avec un peu de nostalgie !

P1010888

P1010889

P1010896

P1010892

P1010895

Nous partons vers midi et prenons une route vers Oslo en évitant l'autoroute E18. Nous sommes le premier week-end de juillet et la circulation doit être importante.
Avant d'atteindre Horten, nous faisons un détour par Asgardstram et y trouvons, non sans mal, un parking où nous nous arrêtons pour picniquer.
Nous en profitons pour faire le point, car nous arrivons tout au bout de la côte sud. En effet nous sommes à 80 kilomètres de Drammen et 120 d'Oslo. Nous ne souhaitons pas visiter cette dernière ville. Aussi nous décidons de prendre le ferry à Horten pour traverser le fjord d'Oslo et atteindre Moss juste en face. Ensuite nous commencerons notre descente vers le sud.
A 16h30 nous atteignons Horten et montons dans le ferry qui nous dépose à Moss une demi heure plus tard.

P1010897

P1010898

Nous empruntons la route côtière et allons directement à Fredrikstad. Nous repérons le vieux quartier appelé "Gamlebyen" que nous souhaitons visiter demain. Nous nous mettons à la recherche du camping proche de ce quartier. Arrivés à proximité, nous repérons plusieurs campingcars stationnés sur un très grand parking. Nous nous y installons. Nous sommes à peine à 200 mètres du vieux quartier. Nous bavardons quelques instants avec un couple de campingcaristes 27 qui reviennent du Cap-Nord. Ce sera notre dernière étape en Norvège. Demain nous passons en Suède.
Le soir vers 21h30, gros orage avec beaucoup de pluie - température de 22°.

Onzième étape le 04 juillet - Fredrikstad (N) - Varberg (S) - 328 kms

pluieforteIl a plu toute la nuit. Notre parking est bien triste sous le ciel gris - Vers 10h, la pluie cesse et nous partons visiter le Gamlebyen.
A l'origine au 17ème siècle, c'est une enclave militaire, d'où ses fortifications avec des canons tout autour. Elle est construite au bord du fleuve et fait face à la ville nouvelle. Rues perpendiculaires, maisons moitié brique, moitié bois, une église classique, elle a tout d'une petite ville. Nous sommes dimanche et il est 10h du matin. Il y a donc peu d'animation dans les rues, juste un petit marché de brocanteurs et quelques touristes lève-tôt. Peu de choses à voir, donc peu d'intérêts. A noter que certains habitants sont mieux protégés que d'autres !

P1010901

P1010906

P1010907

P1010902

P1010903

Nous partons vers 11h30 et prenons l'autoroute vers le sud. Nous quittons la Norvège et entrons en Suède par le pont de Sveninsund. Petit péage de 20 nok (3€).
Le ciel bleu est enfin revenu et nous décidons de faire un crochet par la petite ville de Fjälbacka. Nous avions fait étape dans ce petit port en 2008 et nous avions beaucoup apprécié.
Nous déjeunons rapidement sur un parking près de la ville et partons faire un petit tour. Nous y trouvons une animation estivale que nous n'avions pas vécue lors de notre précédent passage. C'est toujours aussi joli, mais ça n'est plus la même atmosphère paisible.

P1010912

P1010910

P1010911

En fin d'après-midi, nous rejoignons la E6. Peu de temps après nous découvrons une aire d'autoroute à hauteur de Varberg. Une petite visite nous décide à y faire étape pour la nuit. Le parking est très vaste et nous trouvons un endroit un peu en retrait des aires de circulation. Le beau temps se maintient. A 21h il fait 22°.

P1010914

P1010913


Douzième étape le 05 juillet - Varberg (S) - Helsingor (D) - 143 kms

eclairciesnuageuxDes nuages sont arrivés pendant la nuit - Quelques rayons de soleil par intermittence ! 
Nous partons pour Helsinborg vers 10h. Il fait 23°. Nous voulons y prendre le ferry pour passer au Danemark.
Nous arrivons en ville et trouvons un parking tout près du quartier piétonnier. Nous y faisons une balade et dépensons nos dernières couronnes suédoises. 
Ensuite direction le port et le ferry. Peu de temps d'attente et une demi-heure de traversée.

P1010916

P1010917

P1010915

P1010919

Débarquement au port d'Helsingor (Elseneur) au Danemark et nous prenons la direction du port de plaisance. Nous souhaitons y faire étape pour visiter le château demain matin.
Après quelques problèmes de repérage, nous finissons par trouver le parking réservé aux ccars. Agrandi depuis 2008, il a maintenant un grand espace bien adapté aux campingcars. Nous garons le camion et partons nous balader dans la ville. Quelques courses dans le quartier piétonnier, une petite bière à la terrasse d'un bar sur la place centrale !

P1010920

P1010921

P1010926

Nous revenons au camion  et choisissons d'aller nous installer sur le parking dans l'enceinte du port. C'est beaucoup plus tranquille et il n'y a pas de panneau d'interdiction. Nous sommes d'ailleurs rejoint le soir par des ccars italiens.

P1010929

P1010928


Copyright © 2015 enbalade.net - tous droits réservés

joomla logo black

  • Dernière mise à jour : jeudi 21 avril 2016, 08:45:14.